Discours prononcé par Jérémie Séror lors du 50e anniversaire de l’ILOB.

Discours de bienvenue

Mesdames, Messieurs,

Je vous souhaite la bienvenue à cette célébration du 50e anniversaire de l’Institut des langues officielles et du bilinguisme et ses diverses incarnations à l’Université d’Ottawa. C’est pour moi un grand honneur d’être aujourd’hui votre maître de cérémonie et le directeur actuel de cet institut qui depuis déjà cinq décennies sert de point rencontre permettant de réaffirmer et faire rayonner la longue expertise et expérience de l’Université d’Ottawa dans le domaine de l’enseignement des langues et la promotion de la francophonie et du bilinguisme.

Indeed, it is useful to remember that from its very beginning in 1848, the founder of the College Bytown, Bishop Guigues dreamed “to bring together Anglophones and Francophones by requiring them not only to live together during their studies, but also to work together in the same classroom, in both English and French” (Prévost, 2008, p. 13). Understanding the power of language education and bilingualism is thus an integral part of our DNA at the University of Ottawa, and from its very beginnings has been a key component of its identity as a bilingual institution dedicated to seeking out innovation and excellence in the field of language education.

I would like to begin today’s event with an acknowledgement our respect to the Algonquin people, who are the traditional guardians of this land. We acknowledge their long-standing relationship with this territory, which remains unceded. We pay respect to all Indigenous people in this region, from all nations across Canada, who call Ottawa home. Nous reconnaissons les gardiens des savoirs traditionnels, jeunes et âgés. Nous honorons aussi leurs courageux dirigeants d’hier, d’aujourd’hui et de demain.

 « Kwey kina wiya » !

Permettez-moi de vous remercier sincèrement d’avoir pris le temps d’être parmi nous cet après-midi pour marquer cet anniversaire. Votre présence atteste du soutien que vous accordez à l’Institut et ses activités et témoigne de votre engagement pour les questions qui entourent le bilinguisme et les langues officielles, la francophonie et les domaines de l’enseignement et l’acquisition des langues et de l’aménagement linguistique. 

It is a pleasure to be amongst such good company and to be able to share this moment of celebration with you, our valued friends and partners who have been at the heart of OLBI’s achievements.

Permettez-moi de souligner la présence de quelques honorables invités qui sont parmi nous cet après-midi :

  • L’honorable René Cormier, Sénateur du Nouveau-Brunswick
  • Madame Mona Fortier député d’Ottawa-Vanier
  • Dr. Obrist, Senior Science and Technology Counsellor from the Embassy of Switzerland
  • Monsieur Carston Quell directeur, Politiques et législation, Centre d’excellence en langues officielles, Secteur de la gouvernance, de la planification et des politiques
  • et Monsieur Yvan Déry Directeur principal, Politiques et recherche | Patrimoine canadien (PCH).

Nous sommes honorés de votre présence.

This afternoon is designed to offer both a chance to reflect on the history of OLBI as well as its future, and yes, I promise, after a few speeches, to chat, celebrate and share a toast together. To achieve these objectives, we have planned a round table discussion that will bring together four individuals who have very generously accepted to serve as representatives of the activities and partnerships with which OLBI has been involved over the years. This round table will be followed by a brief recorded intervention by Mr. François Boileau the French Language Services Commissioner of Ontario.

But before we begin, to help us launch this event, I am pleased to call upon another key partner for OLBI, Kevin Kee, Dean of the Faculty of Arts who will extend his own words of welcome on behalf of the University of Ottawa.

Lancement de la table ronde

Merci beaucoup Kevin.

J’aimerais maintenant inviter les participants à la table ronde à venir s’installer sur l’estrade. Pendant qu’ils se préparent, j’aimerais vous présenter les 4 collaborateurs qui vont aujourd’hui vous adresser la parole dans le cadre de cette activité.

En revenant sur le trajet et les multiples activités de l’ILOB au cours des 50 dernières années, un des grands thèmes à ressortir a été la richesse des sujets et idées abordés, mais aussi des contacts et des relations qui ont marqué l’institut.

The roundtable planned for this afternoon sought to highlight this reality by inviting testimonials from individuals who represent different institutions and settings with whom OLBI has had the opportunity work with. Each guest was invited to prepare a reflection on the experience of their relationship with OLBI and to share their thoughts on the role that partnerships with university units such as OLBI could play in helping to promote excellence and innovation in the field of language education.

Vous aurez peut-être remarqué qu’il manque une personne à la table. En effet la première participante à notre table ronde représente les liens que l’ILOB a entretenus avec des partenaires au niveau international et son allocution nous vient donc de loin avec un enregistrement produit à Graz en Autriche. Madame Sara Breslin, directrice exécutive du Centre européen des langues vivantes (CELV), linguiste passionnée, avec une connaissance approfondie des politiques et des pratiques dans l’enseignement des langues et l’enseignement général lancera la discussion.

Représentant l’importance des partenaires gouvernementaux, nous aurons ensuite la chance d’entendre M. Hubert Lussier. De 2011 à 2018, Hubert Lussier a été sous-ministre adjoint, Citoyenneté, Patrimoine et Régions, au ministère du Patrimoine canadien, après avoir occupé les fonctions de Directeur général des Programmes d’appui aux langues officielles, au sein du même ministère. 

His intervention will be followed by Ms. Maureen Smith. Ms. Smith is a member of the Canadian Association of Second Language Teachers Board of Directors.  CASLT works with its members to promote the advancement of language learning and teaching throughout Canada. Former president of the Ontario Modern Language Teachers’ Association (OMLTA), Maureen Smith is a recently retired bilingual program officer in the Accreditation Unit at the Ontario College of Teachers. A specialist in French as a second language pedagogy and testing she will represent the partnerships that OLBI has established with teaching associations and professional associations.

Enfin, je suis également heureux de présenter notre dernier invité, M. Denis Cousineau, représentant nos interactions avec des enseignants et des écoles de la région. Enseignant en FLS depuis près de 30 ans, il a longuement œuvré à travers l’Ontario et le Canada à promouvoir l’apprentissage du FLS. Grand communicateur, il se voue à développer une compétence et une confiance accrue chez tout apprenant ou enseignant.

Each panel member will have a chance to deliver their remarks. This will be followed by an opportunity for panellists to respond to each other and for the audience to ask questions.

Nous commencerons donc avec l’allocution de Sarah Breslin. [vidéo]

Discours de conclusion pour la table ronde + transition vers le discours de Monsieur Boileau.

Thank you very much for your participation. Please join me in thanking the members of this round table for their valuable insights and ideas. As you will have been able to see, OLBI’s mission has been and continues to be strengthened thanks to the presence of key partners such as the ones who have so generously given of their time today. Over the years, they have been key to helping OLBI formulate and execute its multiple strategies and activities

M. Lussier, Ms Smith, M. Cousineau au nom de l’ILOB, merci beaucoup. 

Présentation de l’allocution (vidéo) Speech (video) de M. Boileau (1 minute)

Maintenant, il me reste un ami de l’ILOB à vous présenter. M. François Boileau le commissaire aux services en français de l’Ontario avait prévu pouvoir être des notre aujourd’hui. Malheureusement dû à un empêchement de dernière minute M. Boileau n’a pas pu se joindre à nous en personne. Il a cependant lui aussi profiter de la magie du numérique pour pouvoir nous transmettre son allocution. M. Boileau est en poste depuis 2007 et relève de l’Assemblée législative, à titre d’officier indépendant avec un pouvoir de recommandation sur les questions touchant l’application de la Loi. Depuis sa nomination, M. Boileau travaille à améliorer la qualité des services en français en Ontario afin de répondre aux besoins de la communauté francophone, d’en assurer son plein développement et lui permettre de préserver sa culture et sa langue. Je cède ainsi la parole à M. Boileau. [vidéo]

Discours de clôture

I thank on the behalf of OLBI and the University of Ottawa M. Boileau for taking the time to share his expertise and vision of the present and future of official languages in Canada. lt is indeed valuable to consider not only what has been achieved in the field of official languages policy and education, but also what remains to be done. Our mission to promote official languages and bilingualism in Canada is one that OLBI has steadfastly embraced over the past fifty years. The work is, as well expressed by M. Boileau, constant, ever changing, often challenging, but also deeply important not only for Canada but for the world.

L’internationalisation, l’importance de produire des citoyens ouverts à l’autre et capables de communiquer au-delà des frontières linguistiques et culturelles, encourager les échanges et les collaborations dans un monde de plus en plus plurilingue et pluriculturelle, la promotion de la Francophonie et du bilinguisme officielle, la revitalisation et valorisation des peuples autochtones, tous sont des enjeux importants de société qui passent par l’apprentissage et le développement des langues.

OLBI remains dedicated to this mission as we seek to continue to design programs and services, further research and build partnerships such as the ones illustrated today for the benefit of future generations of language learners.

Ces apprenants langagiers sont en effet aussi un des grands partenaires de l’ILOB. Étudiants étrangers en mobilité ou domestique, professeurs, membre du personnel, étudiants d’immersion universitaire, futurs enseignants de langue, futurs chercheurs dans nos programmes de maîtrise, tous représentent notre avenir et nous prenons très au sérieux le privilège et la responsabilité qui accompagnent la chance de former ces individus qui comme nous ont découvert la passion des langues.

In this I cannot help but look back on how OLBI contributed to my own presence here in front of you today. Indeed, 27 years ago, the first university course I ever took was given by one of the ex-directors of the Second Language lnstitute: the unforgettable Phillipe Hauptman. My journey as a second language teacher began in an innovative second language undergraduate program which was taught by key researchers in the field including Pierre Calvé, Bob Courchene, Raymond Leblanc, Marjorie Wesche and our dearly missed colleague Larry Vandergrift, after whom a student award is to be launched.

My first ever university teaching experience was after being hired as a teaching assistant at the Second Language lnstitute. Neither my professors nor I could have ever imagined that I would end up back at OLBI so many years later, but at the time, enjoyed every minute of my experiences at OLBI and came out the experience confident as a language educator who understood that language education had to be thoughtful and rooted in research to confirm best practices and methods. I am but one example, but I am confident that I am far from the only one whose life has been transformed through the chance to interact with this institution.

La bonne nouvelle est que l’ILOB continue d’innover que ce soit dans le domaine de l’immersion universitaire, ses programmes passerelles, ses programmes de soutien linguistique pour le corps professoral, le secteur d’évaluation, les politiques linguistiques et l’innovation en ce qui concerne l’utilisation de nouvelles technologies ou par les multiples projets de recherche qui ont lieu à l’ILOB au cœur de son centre de recherche : le Centre canadien d’études et de recherche en bilinguisme et aménagement linguistique.

Through these activities, OLBI builds on the legacy of our past partners and reaches out to students and researchers to ensure that the future continues to be marked by innovation, the promotion of language learning, and the development of new learning methods and policies to help the learners of tomorrow to acquire the language skills and competencies that will ensure their success.

Je vous remercie de tout cœur de votre participation et d’être avec nous aujourd’hui en si grand nombre. Votre apport à l’ILOB nous est cher. Avoir la chance de songer au passé de l’ILOB et de réfléchir à l’avenir, en présence d’autant de partenaires, est un moment mémorable, qui marquera les 50 prochaines années.

Je tiens aussi à adresser un petit mot de remerciement à l’équipe sans qui nous n’aurions jamais pu tenir aujourd’hui cette belle célébration. Mélanie Cossette, Josée Légaré, Renée Bélec, Naïma Messadh­lmgaline, Roger Farley, Richard Clément, Francesco et tous nos étudiants bénévoles, votre soutien et vos efforts ont été merveilleux. MERCI !

Mais il est temps de marquer ce 50e anniversaire avec plus que des paroles... Je vous invite donc à vous joindre à moi pour la réception qui nous permettra de continuer la discussion, de lever un verre et de partager à la fois nos meilleurs souvenirs et nos plans d’avenir.

Merci à tous ! Thank you to all.

Haut de page