Des étudiants de l’Université d’Ottawa appuient l’apprentissage du français langue seconde à travers le Canada

Publié le jeudi 11 février 2021

Subvention Patrimoine Canada - article

En septembre 2020, l’ILOB a lancé « L’Apprentissage par l’engagement communautaire au service des futurs enseignant.e.s dans les écoles francophones en milieu minoritaire (EFMM) et de français langue seconde (FLS) » grâce à du financement de Patrimoine canadien. Ce projet vise à offrir un soutien pédagogique, notamment en ligne, pour l’enseignement du FLS dans les écoles publiques durant la pandémie de COVID-19.

L’ILOB travaille en partenariat avec l’équipe d’Engagement communautaire (Centre Michaëlle-Jean pour l’engagement mondial et communautaire) pour associer des étudiantes et des étudiants bénévoles de l’ILOB à un corps enseignant de FLS et à des associations professionnelles par le biais du programme d’Apprentissage par l’engagement communautaire (AEC). Ce dernier offre aux étudiantes et aux étudiants l’occasion de s’engager dans un placement de 30 heures de bénévolat dans le cadre de leurs cours. Des enfants de tout le Canada ont déjà bénéficié de plus de 500 heures de tutorat en ligne pour faire leurs devoirs.

Mme Marie-Josée Hamel, la professeure de l’ILOB responsable du cours DLS 3501 Technologies éducationnelles en didactique des langues secondes, a saisi cette occasion pour ses étudiants, futurs enseignants de FLS : « Les 23 étudiant.e.s de mon cours DLS3501 sont présentement tuteurs/trices en ligne pour CPF via le programme d’AEC. C’est une occasion extraordinaire pour eux de développer des compétences d’enseignement du FLS à distance. » Des étudiants de FLS, notamment des cours de Mme Laura Ambrosio, participent aussi à cette initiative fort utile.

Theresa Mary Ann Paplinskie, une étudiante, s'est engagée dans un placement de tutorat dans un cours de l’automne dernier qu'elle poursuit également cet hiver : « Après l'obtention de mon diplôme, j’aimerais continuer à faire du bénévolat parce que j’ai tellement aimé mon expérience. » Nicole Redford, gestionnaire de réseau chez Canadian Parents for French, décrit également son expérience positive à travailler avec des étudiantes et des étudiants du programme d’AEC : « Notre programme de tutorat virtuel de français ne pourrait pas bien fonctionner sans les étudiantes et les étudiants bénévoles dévoués de l’Université d’Ottawa. Ces derniers contribuent à redéfinir le sens de l’engagement communautaire en travaillant avec des élèves de partout au pays en plus de faire tomber les barrières physiques grâce à des leçons virtuelles. Ils nous aident à servir plus d’élèves dans un plus grand nombre de provinces et de territoires par leur détermination à offrir leur appui à toute participante ou à tout participant, quel que soit son fuseau horaire. »

L’équipe d’engagement communautaire a déjà communiqué avec plus de 200 écoles à travers le Canada pour présenter comment les étudiantes et les étudiants FLS peuvent les appuyer par l’enseignement ou par le tutorat pédagogique. Pour obtenir plus d’informations à propos de cette initiative, veuillez SVP communiquer avec la professeure Laura Ambrosio ou avec Alexandra Baril, gestionnaire d’engagement communautaire pour le programme d’AEC.

Haut de page