Félicitations aux diplômés de la Maîtrise en Études du bilinguisme!

Publié le mardi 19 novembre 2019

Graduation of Master's students

Le 1er novembre dernier, une nouvelle cohorte d’étudiants a reçu leur diplôme lors de la cérémonie de collation de grades de l’automne 2019. 

Parmi ces individus, on y trouve deux diplômés du programme de Maîtrise ès arts en Études du bilinguisme offert par l’ILOB, dont Stéphanie Bedou et Ed Griffiths.  

Ce programme permet aux étudiants au deuxième cycle de découvrir le bilinguisme sous tous ses angles par le moyen d’une formation avancée dans plusieurs champs de la linguistique appliquée, y compris le bi- et le multilinguisme, les avancements technologiques en apprentissage des langues, l’évaluation des langues, ainsi que les politiques et l’aménagement linguistiques.  

 

Apprenez à connaître nos deux plus récents diplômés : 

Stéphanie  

Stéphanie est une diplômée originaire du Sud-Ouest de la France dont l’amour pour le Canada et les langues ont fait d’elle une candidate parfaite pour le programme. Avant cela, elle a complété des études en linguistique, en littérature et en histoire anglo-saxonne ainsi qu’en didactique des langues secondes. Dans le passé, elle a pu travailler dans le domaine de l’enseignement des langues en Autriche, en Angleterre et en Écosse. À présent, elle est « chargée de projet » à JAME, un organisme communautaire situé à Montréal qui se spécialise en littératie et en persévérance scolaire.  

« J'ai beaucoup apprécié le fait que le programme soit bilingue, à l'image de mon quotidien. Je me suis beaucoup épanouie dans la recherche et bien évidemment la proximité avec mes professeurs. Ces derniers étaient toujours disponibles pour nous aider et nous ont bien formés! » 

Ed 

Ed est un diplômé originaire du Royaume-Uni ayant complété ses études de premier cycle à l’Université d’Oxford dans le domaine des langues, notamment en latin, en grec ancien et en italien. Après une visite au Japon, il a découvert une passion pour la langue japonaise et a séjourné à Tokyo, ce qui a suscité son intérêt envers les processus cognitifs et socioculturels impliqués dans l’adaptation d’un individu à un nouvel environnement et à une nouvelle langue. En conséquence, il est retourné au Royaume-Uni et a obtenu une maîtrise en études linguistiques à l’Université de Londres.  

Son intérêt poussé pour la linguistique l’a ensuite mené à faire un assistanat de recherche à l’Université d’Ottawa pour le projet de prise de risques linguistiques dirigé par Nikolay Slavkov. C’est par l’entremise de cette expérience qu’il a écrit son mémoire au sein du programme de maîtrise en études du bilinguisme. Présentement, il poursuit des études doctorales en éducation à l’Université Concordia à Montréal. 

“Je pense que l’environnement linguistique à l’ILOB est très unique. C’est une occasion parfaite pour étudier et travailler en employant les deux langues officielles canadiennes sans se sentir obligé de maîtriser sa deuxième langue.” 

Haut de page